Comment nous joindre

CERCLE DES AUTEURS BANDOLAIS
31 Allées VIVIEN

83150 BANDOL

Téléphone : 0634482286

jmschneider@orange.fr

Les Rencontres

Turlupinades

Tribulations linguistiques

Le mot de la semaine

Singularités de la langue française

Testez vos connaissances

Histoire de la littérature bandolaise

Assemblées Générales

VOIR ...

Brainstorming ou Boite à idées

Livre coup de cœur

Le parler méditerranéen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Un auteur... MURAKAMI

Un auteur... LEMAITRE
Un auteur... MANN
Un auteur... GAUCHY
Un auteur... DUROY
Un auteur... ECHENOZ
Un auteur... LEAUTAUD
Un auteur... IZZO
Un auteur... CAMILLERI
Un auteur... ELUARD
Un auteur... LARSSON
Un auteur... BARBERY
Un auteur... RENARD
Un auteur... LOUIS
Un auteur... MODIANO
Jean ZAY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

 

 

200 000 VISITEURS

le 04/01/2018

à 18H35 !

TURLUPINADES DU 9 FEVRIER

CHRONIQUE DU CAFE DU CENTRE MOU

 


 

 


SAINT VALENTIN C’EST BIENTOT

La  saint Valentin approche.

Qui se souvient encore des amoureux de Peynet ?

 

-Le célèbre dessinateur créa en 1942, et sur de nombreux supports ce non moins célèbre couple. On estime le  nombre des poupées vendues  à environ 6 millions d’exemplaires avant qu’elles ne soient supplantées par les pulpeuses « Barbie ». On dit même qu’elles  inspirèrent à Brassens sa légendaire chanson « les amoureux qui s’bécotent sur les bancs publics » !

-Loin de ces considérations de jouvencelles, a mille lieues de cet univers à l’eau de rose, au Café du Centre Mou on discute ferme sur ce qu’il reste de l’amour après qu’il ait épuisé toutes ses ressources. Pas grand-chose disent les ex don juan sur le zinc !  Sinon que la lassitude, l’ennui, pire la raison ont eu... raison d’une passion parfois aussi vite éteinte qu’elle s’était enflammée. La force de l’habitude disent les  plus désabusés, les contraintes de la vie quotidienne les plus raisonnables, avouant qu’il est difficile, après de longues années, de dire des mots qu’on ne pense plus, de faire des gestes qu’on n’ose plus, au mieux il reste la tendresse  !

-Heureusement qu’il reste aussi au mâle individu une fidèle épouse sur laquelle il peut déverser toute sa morgue afin de s’abreuver au sens propre comme au figuré, de toutes les excuses possibles et imaginables. Levant son verre plus que de raison à la santé des escaliers, des chevaux, des femmes et de ceux  qui les… montent   (Bien que pour beaucoup ce n’est plus le cas depuis les calendes grecques). « Et que et que nos moitiés (ajoutent t’ils pour respecter la parité) ne soient jamais veuves ! Lorsque l’un d’eux, jusque-là silencieux,  déclare péremptoire : « Moi je sais être magnanime ! Et si elle  oublie de m’offrir des fleurs le jour de la saint Valentin je l’autorise le lendemain à passer l’oral  de rattrapage » … Nous serons le 15 février jour de la saint… Claude !    

Bonne fête à tous les amoureux !

 

POUTINADES  OLYMPIQUES D’HIVER : LE MONDE ENTIER S’ « EX STASI » !!


-Nous aussi on s’extasie d’entendre la presse nationale et internationale s’extasier  en nous bassinant à longueur de journaux que Poutine ex officier du KGB, un temps  détaché a la Stasi la fumeuse police politique d’Allemagne de l’Est,  reconverti en tsar de presque toutes les Russies « s’est payé » pour la somme rondelette de 36 milliards d’euros les jeux olympiques d’hiver, les plus chers de tous les temps, installés contre vents et marées dans la petite ville de Sotchi  en bordure de Mer Noire.

-C’est l’universalité politique, on fini par croire qu’il suffit de les élire pour qu’ensuite ils paient les équipements publics ou les subventionnent  avec leurs propres deniers, un doute qu’ils laissent d’ailleurs planer de belle manière à tel point que les financeurs (les administrés) finissent par les en remercier. C’est beau l’auto flagellation ! A Sotchi on est sur un autre tremplin, ici c’est du slalom géant, on n’a pas fait dans le chasse neige mais on a chassé des centaines d’habitants  de leurs  foyers, on a détruit la nature environnante pour y installer des chantiers pharaoniques dont on est en droit de se demander ce que deviendront toutes ces constructions une fois terminée la distribution des médailles. 70.000 ouvriers, venus pour la plupart des ex républiques soviétiques, y ont travaillé parfois douze heures par jour, payés au lance pierre, voire pas du tout. « Ta gueule le Kazakh ou on te fout au goulag ». Tiens pourquoi ne pas utiliser ces bâtiments, avant qu’ils ne se délabrent complètement, comme camps de remise des cerveaux à la gloire de  « ras » Poutine.

-Evidemment toute cette mascarade a bénéficié du soutien inconditionnel des badernes du comité international olympique (CIO) qui s’est engagé du bout des lèvres à « suivre de près ces questions qui fâchent ». On verra… après ! Comme  pour le Tour de France on n’a pas de droit de gâcher la fête avec de ridicules soupçons de dopage tandis que Gérard Holtz s’égosille quand un coureur franchit le Lautaret  à une vitesse supersonique. Place à la fête et aux chiottes les briseurs de rêve. Alors, comme chaque fois, on encouragera nos athlètes (qui c’est vrai n’y sont pour rien) encadrés par des policiers du RAID et du GIGN mais toujours dans l’esprit olympique, on écoutera Daniel Bilalian et Nelson Montfort  chantres du service public sportif, vanter la qualité de l’organisation sauf pour les journalistes qui manquent d’eau chaude et de putes blondes  dans leurs hôtels respectifs.

-Heureusement grâce aux drones, aux hélicoptères et  aux milliers de policiers affectés à une surveillance ostentatoire, grâce à l’interdiction des pédés sur tous les sites, le spectacle s’annonce féérique! Chapeau au Tsar de presque toutes les Russies d’avoir présenté et vendu au monde entier un désastre environnemental métamorphosé en prouesse technique. Même nos énarques pourtant réputés pour leur mauvaise foi et leurs capacités à nous faire prendre des vessies pour les lanternes n’auraient pas… osé  ! Et vive l’esprit olympique ou l’essentiel est de participer !

-Prochaine pantalonnade la coupe du monde de football aux émirats (transport, hôtel et stade climatisé compris !). Qui dit mieux !

 

Turlupin