Comment nous joindre

CERCLE DES AUTEURS BANDOLAIS
31 Allées VIVIEN

83150 BANDOL

Téléphone : 0634482286

jmschneider@orange.fr

Les Rencontres

Turlupinades

Tribulations linguistiques

Le mot de la semaine

Singularités de la langue française

Testez vos connaissances

Histoire de la littérature bandolaise

Assemblées Générales

VOIR ...

Brainstorming ou Boite à idées

Livre coup de cœur

Le parler méditerranéen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Un auteur... MURAKAMI

Un auteur... LEMAITRE
Un auteur... MANN
Un auteur... GAUCHY
Un auteur... DUROY
Un auteur... ECHENOZ
Un auteur... LEAUTAUD
Un auteur... IZZO
Un auteur... CAMILLERI
Un auteur... ELUARD
Un auteur... LARSSON
Un auteur... BARBERY
Un auteur... RENARD
Un auteur... LOUIS
Un auteur... MODIANO
Jean ZAY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

 

 

200 000 VISITEURS

le 04/01/2018

à 18H35 !

Marius CAYOL est né en 1895 à Bandol.

 

Il sera inscrit « géomètre agréé » auprès des tribunaux cantonaux en 1926 et deviendra « géomètre conseil » de la commune de Bandol. Il professera jusqu’au 1er janvier 1975 clôturant 50 années de labeur professionnel.

 

Il sera Président du 6 février 1969 au 1èr septembre 1976 de la Société Mutualiste dite de « SAINT HUBERT » de Bandol.

 

Il participera activement à la guerre 14-18 ou il démontrera son patriotisme et sa bravoure au front de combat en recevant la « Croix de Guerre », la « Médaille Commémorative de la Grande Guerre», la « Croix du Combattant», la « Médaille Inter Alliée dite de la Victoire».

C’est aussi le premier historien communal qui éditera en 1980 « les mémoires de la vie locale » en donnant dans ses écrits un sommaire des faits généraux sur tous les changements et modifications des lieux, les délibérations municipales, en citant les personnages locaux qui gérèrent et administrèrent notre village et son extension.

 

Marius CAYOL était un fervent de la musique en communauté aussi dès 1920, il intègre la Société « Philharmonique de Bandol » avec son instrument musical préféré qui est le « Cornet à Piston » dont il jouera jusqu’en 1975.

 

Marius CAYOL prendra congé en 1975 de « la Philharmonique » et de ses amis musiciens peu de temps avant son décès en 1981.

 

Il aura reçu « le diplôme d’honneur » délivré par la Fédération Musicale du Var à Ollioules le 28 avril 1929 et à Sanary le 30 juin 1946.